Navigation Menu
Inuyama

Inuyama

By on 13 novembre 2010 in Japon | 0 comments

Carnet de route de la journée du 04/11. Après être arrivés à Inuyama et y avoir visité son château ainsi que le sanctuaire situé à ses pieds, nous sommes partis en quête d’un restaurant pour diner. Manque de bol (ou par chance), l’hôtel était proche du château mais du coup éloigné du centre ville et de la zone commerçante et vivante. Nous n’avions ainsi que peu de choix, deux petits restaurants situés à quelques mètres l’un de l’autre, sans menu anglais ni photos ni plats en plastiques à l’extérieur.. Nous avons donc choisi totalement au pif et sommes super bien tombés ! Le restaurant, une sorte de tout petit izakaya, était tenu par un couple assez âgé. Pas de bol, ni l’un ni l’autre ne parlaient anglais, et autant dire qu’avant de passer commande, il nous a fallu pas mal de temps et de tentatives de communication. Mais bon, on a fini par s’en sortir, dégustant au final 4 plats différents (yakitori de poulet, omelette à la pomme de terre et au dashi, poisson grillé et enfin pieuvre grillée). Pour accompagner tout ça, vous vous en doutez nous avons bu du saké chaud (réchauffé à l’aide d’une machine sur laquelle se « visse » la bouteille de saké ! 6 doubles flacons, au vu de leurs étonnement, on suppose qu’ils n’avaient pas l’habitude de voir des gaijin aimer tant que ça le saké ! Pendant que nous dinions, 3 habitués se sont installés au comptoir, 2 oba-san et un oji-san. Et attention, les p’tites mamies ont tourné à la bière, deux pintes chacune au moins (on est partis avant elles) !! Assez incroyable que ces 2 petites mamies toutes minuscules et à moitié courbées en deux soient capable de tenir deux pintes de soute sans broncher en l’espace d’un peu plus d’une heure ! Notre départ a été un moment fort, le patron nous a offert deux peintures maison après qu’on ai photographié la machine à saké, et les mamies y sont allées de leurs commentaires sur le fait que les deux peintures allaient « ensemble » comme nous deux.. 🙂 Encore une fois un moment riche en émotion et un accueil d’une grande gentillesse qui nous font aimer le Japon encore un...

Read More
FujiYoshida

FujiYoshida

By on 13 novembre 2010 in Japon | 0 comments

Carnet de route de la journée du 03/11. Après un petit déjeuner traditionnel japonais dans une salle commune, nous nous sommes mis en route vers FujiYoshida. Située au pied du mont Fuji, cette petit ville est prise d’assaut l’été lors de la période d’ascension du Fuji-San, mais beaucoup plus calme en dehors de cette période comme nous l’a confirmé la gérante du Youth Hostel. Sur le chemin, nous sommes passé de la montagne à la plaine pour revenir à la montagne, et avons emprunté pour la première fois l’autoroute ! Le contraste est vraiment saisissant, entre des petites routes limitées à 40-50km/h sur lesquelles il faut vraiment serrer le bas coté pour se croiser, et des grandes autoroutes limitées à 80km/h mais ou tout le monde roule à 120… Pour autant, nous ne nous sommes jamais trop sentis en difficulté, que ce soit dans la montagne ou sur l’autoroute. Le surprise du trajet fut la découverte de l’aire d’autoroute « le petit Prince », proposant des sandwichs français, des plats chauds bizarroïdes à la française. Précisons que des citations du petit prince décoraient les murs, dont certaines approximatives (en franponais en quelque sorte). Nous avons bien sur immortalisé ce moment et avons repris la voiture pour nous arrêter à une aire plus classique pour y manger une soupe de nouille (oui, encore une). Les photos feront l’objet d’un billet séparé. Un plein dans une petite station service tenue par oji-san et oba-san plus tard, nous sommes arrivés à FujiYoshida. Quand le temps s’y prête (grand soleil), voir le mont Fuji grossir au fur et à mesure que l’on s’en rapproche est une expérience assez incroyable ! Une sérénité particulière se dégage de cette montagne qui pourtant n’est pas particulièrement jolie si on lui enlève son sommet enneigé. Grâce à l’aide d’une japonaise croisée dans la rue, nous avons pu localiser le Youth Hostel, perdu dans une petite ruelle typique du quartier accessible à pieds uniquement (d’où la légère approximation du GPS, mais bon, vu les services qu’il nous rend il est tout pardonné), et garer la voiture pour aller nous balader dans le sanctuaire du coin. Apercevant une japonaise, nous nous dirigeons vers elle pour lui demander le chemin et là,...

Read More
Nikko sous la pluie.

Nikko sous la pluie.

By on 2 novembre 2010 in Japon | 0 comments

Carnet de route de la journée du 31/10. Apres une bonne nuit et un petit déjeuner simple à base de fruits et de pain brioché grillé (et beurré), nous voilà prêts à visiter Nikko… sous la pluie. Nos premiers jours au Japon coïncident avec la fin de la saison des typhons (ou au dernier typhon de la saison), et la pluie est de la partie. Elle nous accompagnera toute la journée, au point de nous faire acheter un poncho pour ne pas finir trempés ! Malgré le temps, nous ne sommes pas les seuls à visiter le site qui attire de nombreux touristes japonais (sortie du dimanche) au point que parfois la densité était proche de la ligne 13 aux heures de pointes, la tension et l’odeur en moins heureusement. En découvrant les différents temples et sanctuaires du site, on comprend pourquoi ! Nikko est en effet de ce point de vue magnifique. Les bâtiments sont imposants et dans un état excellent, les sanctuaires dégagent une grande sérénité (surtout ceux un peu éloignés des sites majeurs) et le tout est réuni dans un périmètre permettant de passer d’un site à l’autre en moins de 5 min. Nous avons eu la chance d’apercevoir une cérémonie de mariage dans un des temples, et croisé par deux fois les mariés et leur invités en train de faire des photos de groupe dans différents temples. Dans un des temples, une sorte d’arche ronde recouverte de branchages et de papiers de vœux (attachés aux feuilles) trônait à l’entrée et était empruntée par les visiteurs dans un curieux ballet : un tour par la gauche, un tour par la droite, et ensuite tout droit… Aucune idée de la signification de tout ça, mais comme nous l’avons fait aussi, j’espère que c’est positif 😉 En fin d’après midi, bien fatigués par ces visites sous la pluie, nous avons repris la voiture et nous sommes dirigés vers l’hotel que nous avions eu tant de mal à réserver avant de partir (les hôtels sont pris d’assaut le we à Nikko), un hôtel perdu sur une petite route de montagne et posé au bord d’une rivière. Après cette journée sous la pluie, nous rêvions d’une bonne douche chaude et...

Read More
Page 2 sur 3123