Navigation Menu
FujiYoshida

FujiYoshida

By on 13 novembre 2010 in Japon | 0 comments

Carnet de route de la journée du 03/11. Après un petit déjeuner traditionnel japonais dans une salle commune, nous nous sommes mis en route vers FujiYoshida. Située au pied du mont Fuji, cette petit ville est prise d’assaut l’été lors de la période d’ascension du Fuji-San, mais beaucoup plus calme en dehors de cette période comme nous l’a confirmé la gérante du Youth Hostel. Sur le chemin, nous sommes passé de la montagne à la plaine pour revenir à la montagne, et avons emprunté pour la première fois l’autoroute ! Le contraste est vraiment saisissant, entre des petites routes limitées à 40-50km/h sur lesquelles il faut vraiment serrer le bas coté pour se croiser, et des grandes autoroutes limitées à 80km/h mais ou tout le monde roule à 120… Pour autant, nous ne nous sommes jamais trop sentis en difficulté, que ce soit dans la montagne ou sur l’autoroute. Le surprise du trajet fut la découverte de l’aire d’autoroute « le petit Prince », proposant des sandwichs français, des plats chauds bizarroïdes à la française. Précisons que des citations du petit prince décoraient les murs, dont certaines approximatives (en franponais en quelque sorte). Nous avons bien sur immortalisé ce moment et avons repris la voiture pour nous arrêter à une aire plus classique pour y manger une soupe de nouille (oui, encore une). Les photos feront l’objet d’un billet séparé. Un plein dans une petite station service tenue par oji-san et oba-san plus tard, nous sommes arrivés à FujiYoshida. Quand le temps s’y prête (grand soleil), voir le mont Fuji grossir au fur et à mesure que l’on s’en rapproche est une expérience assez incroyable ! Une sérénité particulière se dégage de cette montagne qui pourtant n’est pas particulièrement jolie si on lui enlève son sommet enneigé. Grâce à l’aide d’une japonaise croisée dans la rue, nous avons pu localiser le Youth Hostel, perdu dans une petite ruelle typique du quartier accessible à pieds uniquement (d’où la légère approximation du GPS, mais bon, vu les services qu’il nous rend il est tout pardonné), et garer la voiture pour aller nous balader dans le sanctuaire du coin. Apercevant une japonaise, nous nous dirigeons vers elle pour lui demander le chemin et là,...

Read More
Takaragawa Onsen.

Takaragawa Onsen.

By on 2 novembre 2010 in Japon | 4 comments

Carnet de route de la journée du 02/11. Cette journée a été placée sous le signe des onsen ! En effet, nous avions réservé avant de partir de Paris une nuit d’hôtel dans un ryokan haut de gamme situé dans la montagne et surtout sur un site de sources d’eau chaudes naturelles : le Takaragawa Onsen Onsenkaku ! Juste en face du ryokan, de l’autre coté de la rivière est installé le Takaragawa onsen, un onsen en plein air qui a la particularité de posséder des bassins mixtes (+ 1 réservé aux femmes). Nous nous sommes donc baignés en fin de matinée, en plein air, juste à coté de la rivière, tous les deux, génial ! Une des particularité de ce onsen qui nous a surpris est que contrairement aux autres dans celui ci il n’est pas nécessaire de se laver avant d’entrer dans les bains, il n’y a même rien de prévu pour, en entrant dans l’eau on a compris pourquoi, feuilles et insectes étaient de la partie mais sans que ça ne soit vraiment gênant ou désagréable. Une soupe de nouille plus tard, nous avons récupéré les clés de notre chambre traditionnelle japonaise dans laquelle nous avons diné. Les photos seront plus efficaces que des mots pour décrire ce qui nous attendait : une tuerie (avec en plus une soupe à la viande d’ours, la spécialité du coin). Et quoi de mieux pour une bonne digestion qu’un petit onsen ? Un accès libre toute le nuit ça ne se refuse pas… Le petit déjeuner du lendemain sera lui aussi traditionnel, miam 🙂...

Read More
Sur la route de Minakami (suite)

Sur la route de Minakami (suite)

By on 2 novembre 2010 in Japon | 1 comment

Carnet de route de la journée du 01/11. Après 5 bonnes heures de route de montagne, avec sur le chemin plusieurs lacs et chutes d’eau, des paysages superbes et changeant du tout au tout en quelques kilomètres, une pause déjeuner à base de nouilles et de longs moment de solitude au milieu de rien sous la pluie et l’orage, nous sommes arrivé à notre hôtel réservé à la dernière minute la veille. L’hôtel est le paradis des skieurs l’hiver et des golfeurs le reste du temps, et ressemble un peu à oji-land pour notre court séjour (oji = personne âgée en japonais). Pas désagréable du tout, bien au contraire, c’est surtout le constraste avec la veille qui nous a frappé 🙂 Diner et petit déjeuner sous forme de buffet, de bonne qualité et surtout basé sur des produits et des plats japonais, pile ce dont nous avions besoin. L’hôtel possède en plus un onsen accessible gratuitement, parfait pour se détendre avant de se mettre au lit (onsen = bain thermal à 40°)....

Read More
Nikko sous la pluie.

Nikko sous la pluie.

By on 2 novembre 2010 in Japon | 0 comments

Carnet de route de la journée du 31/10. Apres une bonne nuit et un petit déjeuner simple à base de fruits et de pain brioché grillé (et beurré), nous voilà prêts à visiter Nikko… sous la pluie. Nos premiers jours au Japon coïncident avec la fin de la saison des typhons (ou au dernier typhon de la saison), et la pluie est de la partie. Elle nous accompagnera toute la journée, au point de nous faire acheter un poncho pour ne pas finir trempés ! Malgré le temps, nous ne sommes pas les seuls à visiter le site qui attire de nombreux touristes japonais (sortie du dimanche) au point que parfois la densité était proche de la ligne 13 aux heures de pointes, la tension et l’odeur en moins heureusement. En découvrant les différents temples et sanctuaires du site, on comprend pourquoi ! Nikko est en effet de ce point de vue magnifique. Les bâtiments sont imposants et dans un état excellent, les sanctuaires dégagent une grande sérénité (surtout ceux un peu éloignés des sites majeurs) et le tout est réuni dans un périmètre permettant de passer d’un site à l’autre en moins de 5 min. Nous avons eu la chance d’apercevoir une cérémonie de mariage dans un des temples, et croisé par deux fois les mariés et leur invités en train de faire des photos de groupe dans différents temples. Dans un des temples, une sorte d’arche ronde recouverte de branchages et de papiers de vœux (attachés aux feuilles) trônait à l’entrée et était empruntée par les visiteurs dans un curieux ballet : un tour par la gauche, un tour par la droite, et ensuite tout droit… Aucune idée de la signification de tout ça, mais comme nous l’avons fait aussi, j’espère que c’est positif 😉 En fin d’après midi, bien fatigués par ces visites sous la pluie, nous avons repris la voiture et nous sommes dirigés vers l’hotel que nous avions eu tant de mal à réserver avant de partir (les hôtels sont pris d’assaut le we à Nikko), un hôtel perdu sur une petite route de montagne et posé au bord d’une rivière. Après cette journée sous la pluie, nous rêvions d’une bonne douche chaude et...

Read More
De Narita à Nikko, nos premiers pas sur le sol Japonais.

De Narita à Nikko, nos premiers pas sur le sol Japonais.

By on 31 octobre 2010 in Japon | 0 comments

Carnet de route de la journée du 30/10. Cette fois-ci se sera un billet rapide essentiellement pour tenir au courant les proches qui suivent notre périple Japonais, pour ce qui est des découvertes et hauts émerveillements, les prochains billets feront parfaitement l’affaire 😉 Nous sommes arrivés comme prévu à l’aéroport de Tokyo (Narita) le samedi 30 à 10h et des brouettes, la presque heure de retard au départ de Paris ayant été quasi rattrapée en chemin (notre pause Moscovite s’en est trouvée raccourcie, une bonne chose). De là, nous avons récupéré sans soucis nos bagages et sommes passés à la douane aussi sec. L’efficacité japonaise faisait plaisir à voir (une personne dans la file d’attente qui s’assurait que tout était en ordre, une avant les douaniers pour « placer » chacun et optimiser le trafic. Pas de difficultés non plus pour récupérer la voiture, mais un agent très étonné que nous allions directement vers Nikko (peut être parce que c’est loin, peut être parce que nous faison partie des rares gaijin à louer des voitures au Japon, peut être les deux allez savoir..). Bref, en moins de 30 min c’était plié et nous nous sommes retrouvés au volant d’une petite Nissan (photo à venir). Quelques essais avec la boite auto plus tard (1m en avant, ok c’est là qu’il faut positionner le levier pour avancer, 1 m en arrière, ah tient c’est là.. Bon, il reste une position qu’on utilise pas et dont on ne connait pas la subtilité, mais ça roule.) et nous voilà partis à la conquête des départementales !! (il était autour de 11h30) 7h de route plus tard, après un arrêt restauration dans un restau de « routiers » dans lequel on a savouré un bon bol de râmen et plusieurs pauses pour récupérer un peu, nous sommes arrivés à Nikko (en fait, il était seulement au bord de la route ce restau et il n’y avait pas l’ombre d’un routier mais je trouve que ça fait classe pas vous ?). Pour clôturer cette journée, nous avons mangé Coréen dans un tout petit restau tenu par un vieux couple adorable (l’homme est de dos sur une des photos en train de regarder le volley à la télé à la...

Read More